2016 – Afrique du Sud

Cap vers la pointe du continent africain

L’année 2016 a marqué une date anniversaire en Afrique du Sud. En effet, il y a 300 ans, les premiers huguenots français arrivèrent dans la région du Cap. Pour donner un caractère symbolique à cet événement, Peter Hammond, directeur de l’association « FrontlineFellowship » a invité notre chorale pour plusieurs prestations dont notamment une au Mémorial des Huguenots de Franschhoek.

eurochor-monument-huguenot

‘’Sur la route du Cap…’’
L’automne était déjà bien installé dans nos pays d’Europe alors qu’un jardin verdoyant et ensoleillé nous accueillait dans l’enceinte du Mémorial, pour un concert en plein air :
‘’C’est sous une chaleur torride que nous avons démarré, et pour certains le visage rougissait à vue d’œil…’’

Nous nous sommes ensuite régalé avec d’excellents pique-niques. Ce furent des moments agréables de détente et de bonne humeur. Il n’était pas rare d’entendre le rire sonore de Dennis dans tout le jardin, après une bonne blague de Samuel. Même ceux qui ne comprenaient pas l’allemand ne pouvaient s’empêcher de sourire. Nous avons compris que le rire est vraiment international. Avec la bonne humeur, nous avions les ingrédients parfaits pour une tournée réussie.

Eglise Franshoek

Nous avons eu l’occasion de chanter notre répertoire dans des lieux chargés d’histoire, là où des peuples très différents ont dû apprendre à vivre ensemble. Dans notre chorale, les frontières se sont effacées. Seules la joie et la motivation de chanter notre message d’espérance nous ont stimulés durant notre tournée. Imaginez-vous, entendre résonner nos chants et l’Adagio de l’orchestre dans une église vieille de plus de trois cents ans. C’est d’ailleurs la plus ancienne église d’Afrique du Sud en service. Une charpente sculptée par des mains d’artiste, vibrant avec les notes joyeuses de notre orchestre. C’était vraiment superbe !

eurochor-concert-waterfontEglise Franshoekconcert-franschoeck

Malgré un programme très chargé, nous avons quand même eu droit à un peu de tourisme :
Justement, dans nos 3 bus longeant la côte atlantique… c’était amusant d’entendre les commentaires de ceux qui croyaient voir une baleine quand les vagues se fracassaient sur ce qui n’était au final qu’un rocher !!!

ocean
vue table mountain de l'ocean

Puis direction la pointe du Cap et Table Mountain :
Nous avons eu droit à une piqûre de rappel, pour ceux qui avaient oublié ce qu’était la rudesse de l’hiver. Un téléphérique nous a permis de monter les 700 mètres de dénivelé qui séparent la gare de départ et l’arrivée à «Table Mountain».

Il ne faisait pas loin de 10°C au sommet. Les choristes Suisses étaient fiers de constater que leur technologie avant-gardiste de télécabine était utilisée jusqu’à l’autre bout du monde. Le téléphérique a été construit en 1997 par les Helvètes. Un groupe d’aventuriers parmi les choristes de notre chorale a d’ailleurs relevé le défi de redescendre à pied, non sans quelque peine, et quelques crampes le lendemain.

table-mountain

Après ces moments mémorables dans la région du Cap, nous nous sommes arrêtés dans les régions montagneuses du Natal. Nous étions invités pour un concert unique le samedi soir à 20h. Arrivés la veille sur un très beau site, à 1000 mètres d’altitude, nous avons commencé par une visite des lieux : plantations d’avocats, de poivrons sous serre, usine de mise en bouteille d’eau naturelle et aromatisée, dont la distribution s’étend à travers tout le pays.

visite-eurochorvisite-eurochor

Ce soir-là, nous avions quelques doutes. Les prévisions étaient peu favorables, des orages et beaucoup de pluie étaient annoncés. Malgré les désagréments que pouvait causer une météo défavorable, les sud-africains ne se sont pas laissé démoraliser, et 4000 personnes étaient présentes. Notre répertoire a largement séduit les auditeurs, avec plusieurs bis repris en anglais.

concert-afrique-auditorium-instrumentistesconcert-afrique-auditorium-vue-zoom
concert-afrique-auditorium

Mais les bonnes choses ont toujours une fin… et nous sommes repartis vers l’aéroport direction l’Europe. Arrivés dans l’avion, les moments enthousiasmants des concerts nous manquaient déjà, et c’est au milieu des chants que passagers et hôtesses ont entrepris le vol du retour… avec même quelques applaudissements.
Nous tenons à remercier particulièrement Peter, Sharon, Philipp et Arno pour toute l’organisation ainsi que pour leur dévouement à notre égard. Cette tournée restera longtemps dans nos mémoires et fait partie des moments forts de notre chorale où nous avons découvert d’autres cultures, fait de nouvelles connaissances et pu enrichir notre diversité linguistique.
Mais plus encore, nous avons réalisé que nos pays disposent d’une grande richesse culturelle, qui a façonné notre continent. Elle nous donne encore aujourd’hui beaucoup d’enthousiasme et d’élan pour continuer à voyager et à chanter, afin que l’Europe n’oublie pas ce qui fait sa force.

One Comment on “2016 – Afrique du Sud”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *